MÉMOIRE SILENCIEUSE

Cie Tro-Héol | théâtre et marionnettes

MON PÈRE, MA GUERRE
Ven 25 Nov à 20h30
durée 1h30
Théâtre de la Piscine | Châtenay-Malabry

Mon Père, ma guerre est le plus personnel des spectacles de Tro-Héol, le plus ambitieux, le plus complexe à mettre en œuvre. C’est un spectacle très différent des précédentes créations de la compagnie bretonne. Inspiré de l’histoire personnelle de Daniel Calvo Funes — son grand-père, républicain engagé, est mort dans les geôles du franquisme —, le spectacle a voyagé longtemps dans la tête de ses auteurs avant de trouver la forme idoine. Une commande d’écriture a été passée à Ricardo Montserrat : le temps de l’écriture et les allers-retours que cela a impliqué entre l’auteur et les deux co-metteurs en scène a aidé à la maturation du projet qui a beaucoup bougé depuis la création au printemps dernier. Le plus ambitieux, car il convoque à la scène musiciens, marionnettes, acteurs, danseur ainsi qu’une scénographie articulée difficile à mettre en œuvre. Daniel Calvo Funes, qui interprète ici pas loin d’une demi douzaine de rôles, se livre en un peu plus d’une heure de temps à une véritable performance.

Par un jeu de cadrages plus ou moins serrés, tous les éléments scéniques s’articulent pour donner à percevoir le climat de terreur et d’arbitraire qui fut celui de l’Espagne sous Franco. Martial Anton intervient d’ailleurs avant le spectacle pour replacer l’histoire dans son contexte et donner quelques clés aux spectateurs, mais finalement cela pourrait se passer ailleurs. Et beaucoup de questions que se posent la Niña restent en suspend pour nous aussi. Le père est au maquis, mort peut-être ? La mère est restée seule. L’un des enfants a été enlevé par la Phalange. Reste la Niña, espiègle et curieuse qui comble comme elle peut le chagrin de sa mère par ses rires et sa joie. Mais qui est cet homme qui semble réapparaître parfois, son père est-il vraiment mort ? Qui sont ces figures étranges et grimaçantes qui surgissent soudain et l’arrachent de son insouciance ? Est-ce le fruit de son fantasme ? La Niña grandit et avec elle son désir d’en savoir plus et de rompre le silence.
Sans doute faut-il regarder ce spectacle comme un conte, avec sa part de symbolique et d’inexpliqué. Le climat fantastique traduit à la fois les faits et la réalité intérieure de la Niña : l’éveil de sa conscience, sa volonté sans faille. Son combat pour le futur. Et c’est ce qui apporte un peu d’espoir dans une histoire très sombre.

Maïa Bouteillet

JPEG - 91 ko
Jean Henry 2

mise en scène Martial Anton et Daniel Calvo Funes | texte (commande d’écriture) Ricardo Montserrat | création musicale Thomas Girardin |
avec Daniel Calvo Funes,
Leonor Canales, Sarah Floch

et les musiciens sur scène
Thomas Girardin et Vincent Guerin | scénographie conception
Martial Anton, Daniel Calvo Funes
et Michel Fagon | fabrication Michel Fagon | automatismes Yves Rollot | régie son Stéphane Le Roy
et Clément Braive | marionnettes Alexandra-Shiva Mélis et Daniel Calvo Funes | à partir des dessins de Juan Perez Escala | masques Alexandra-Shiva Mélis
et Juan Perez Escala | conseillère technique Rosario Alarcon | costumes Charlotte Pareja et Maryvonne Loury | création lumière Michel Fagon et Martial Anton | travail sur les rythmes flamencos Fernanda Cabral | conseillère pour le jeu masqué Leonor Canales | conseillère maquillages et coiffures Magalie Roux | conseiller son Gaël Witkowski | (L’Archipel, centre culturel – Fouesnant-les-Glénan)
Cette œuvre a bénéficié de l’aide à la création du Centre national du Théâtre.
du soutien de l’aide à la production et la diffusion du fonds SACD et du soutien de l’ADAMI I coproduction le TJP de Strasbourg - Centre dramatique d’Alsace, L’Archipel, centre culturel – Fouesnant-les-Glénan I avec le soutien de l’Arthémuse, centre culturel – Briec, Le Triskell, centre culturel – Pont-L’Abbé I remerciements à la MPT de Kerfeunteun – Quimper, Très Tôt Théâtre – Quimper, Le Festival Marmaille – théâtre Lilllico et La Paillette - Rennes
La compagnie Tro-héol est conventionnée avec le Ministère de la Culture et de la Communication DRAC de Bretagne, le Conseil Régional de Bretagne, le Conseil Général du Finistère et la commune de Quéménéven.

Théâtre de la Piscine à Châtenay-Malabry