› Châtillon

l’Enfant

Elise Vigneron - Théâtre de l’Entrouvert

JEUDI 11 & VENDREDI 12 MARS À 19H ET 21H

« Elise Vigneron adapte librement la pièce "pour marionnettes" de Maurice Maeterlinck, La Mort de Tintagiles. »

Dans L’Enfant, ce conte noir et énigmatique, devient une traversée immersive et fantastique, une ode à la révolte à travers le parcours initiatique du personnage principal Ygraine, qui face au retour inattendu de son jeune frère Tintagiles, renversera l’ordre établi, brisera les frontières et pénétrera là où les vivants n’ont pas accès afin d’entrevoir le monde infini du domaine des ombres.

Dans une mise en scène créant un espace organique qui parle à tous les sens, la marionnettiste plasticienne manipule la simplicité brute des éléments et suscite une poésie saisissante, à la fois visuelle et littéraire. Dans un espace scénique éclaté, elle trouble nos habitudes de spectateurs, tout en nous rapprochant de l’action. Espaces labyrinthiques, scénographies éphémères, figures animées, vibrations sonores, sont autant d’éléments qui nous plongent dans un monde en perpétuel surgissement, en constant devenir, et qui métamorphose notre perception du réel.

Une expérience intense et intime qui abolit nos frontières sensorielles.

  • ----
    durée 1h

réservation en ligne


« L’Enfant est une adaptation cristalline par sa beauté et par sa fragilité, mais épaisse comme la nuit, et sourde comme les puissances telluriques. Un spectacle rare qui travaille la sensibilité en profondeur et non en surface. A ne surtout pas manquer ! » Toutelaculture

« La force de l’univers scénographique et sonore, ainsi que la poésie (...) décuplent ». La Terrasse



Texte La Mort de Tintagiles de Maurice Maeterlinck [Adaptation]
Mise en scène, scénographie Elise Vigneron
Avec Stéphanie Farison (comédienne), Cécile Doutey (marionnettiste) et Elise Vigneron (manipulations)
Régie son, lumière Aurélien Beylier
Dramaturgie Manon Worms
Direction d’acteur Argyro Chioti
Regard Extérieur Hélène Barreau
Création lumière Benoît Fincker
Bande son Pascal Charrier, Julien Tamisier et Géraldine Foucault
Construction marionnette et collaboration plastique Arnaud Louski - Pane
Construction Benoît Fincker et Philippe Laliard
Accompagnement sur le dispositif déambulatoire Karin Holmström
Costumes Danielle Merope-Gardenier
Visuel Christophe Loiseau

Production : Théâtre de l’Entrouvert / Coproductions : Les Théâtres - Aix-en-Provence, TJP - Centre Dramatique National d’Alsace-Strasbourg,L’Espace Jéliote - Scène conventionnée pour les arts de la marionnette - Oloron- Sainte-Marie, Pôle arts de la scène - Friche la Belle de Mai - Marseille, La Garance - Scène nationale de Cavaillon, Théâtre - Arles - Scène conventionnée d’intérêt national, Le Vélo Théâtre - Scène conventionnée pour le Théâtre d’objets à Apt / Ce spectacle a reçu le soutien de la DRAC et de la Région PACA, du Conseil Départemental du Vaucluse, de la ville d’Apt, de la SPEDIDAM et de l’ADAMI

Buffles (une fable urbaine)

Cie Arnica

mardi 9 mars à 20h30

Une famille de buffles - le père, la mère et leurs six enfants- vivent dans un quartier populaire de l’Europe du Sud où ils tiennent une blanchisserie. Une nuit, Max, le plus jeune des fils, disparaît. C’est la faute des lions qui rôdent dehors dira le père. Mais le doute s’installe petit à petit chez les frères et soeurs. Qu’est-il donc réellement arrivé à Max, lui qui ne sortait jamais ?
Sur scène, ils racontent et se souviennent comment ils ont découvert, aux termes d’une enquête, un terrible secret. Pour donner à voir et à entendre cette très belle fable animale de l’auteur catalan Pau Miro, la metteure en scène Emilie Flacher déploie sur le plateau cinq acteurs-marionnettistes à vue et d’imposantes et superbes marionnettes portées à l’effigie des buffles.

De ce conte nimbé d’étrangeté à la temporalité oscillante entre passé et présent naît un spectacle haletant où grandir c’est éprouver les liens qui unissent l’individu et le groupe ; où devenir adulte c’est se confronter à sa propre histoire.

  • ----
    durée 1h15

réservation en ligne


« La Cie Arnica met la marionnette au service des écritures contemporaines. Avec sa belle mise en scène de Buffles, elle montre combien le mariage des hommes et des objets se prête bien à la fable ». Sceneweb



De Pau Miró
Traduction Clarice Plasteig (Editions Espaces 34)
Mise en scène Emilie Flacher
Dramaturgie Julie Sermon
Direction d’acteurs Thierry Bordereau
Acteur-rice.s marionnet- tistes Guillaume Clausse, Claire-Marie Daveau, Agnès Oudot, Jean-Baptiste Saunier, Pierre Tallaron
Marionnettes et univers plastique Emilie Flacher, Emmeline Beaussier, Florie Bel
Création sonore Emilie Mousset
Création lumière Julie Lola Lanteri
Scénographie Stéphanie Mathieu
Construction Pierre Josserand, Clément Kaminski
Costumes Florie Bel
Régie générale Pierre Josserand
Passeur de savoirs Pascal Ainardi
Visuel Michel Cavalca

Production Compagnie Arnica / Coproduction : Théâtre de Bourg-en-Bresse, Maison des Arts du Léman-Thonon-Evian, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Théâtre Jean Vilar de Bourgoin-Jallieu, La Mouche-Espace Culturel Saint Genis de Laval / Soutiens : Créadiff du Groupe des 20 Région Auvergne-Rhône-Alpes / Aide à la création : ADAMI, Conseil Départemental de l’Ain / Partenaires de production Am Stram Gram de Genève, L’Espace 600 de Grenoble, Le Train Théâtre-Portes-Lès-Valence, le Centre Culturel Pablo Picasso-Homécourt, Le Polaris-Corbas, le Dôme Théâtre-Albertville, le Théâtre de Villefranche-sur-Saône. La Cie Arnica est en convention triennsale avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Ain et la Ville de Bourg en Bresse.
Elle est artiste associée au Théâtre de Bourg-en-Bresse, scène conven- tionnée d’intérêt national création marionnette et cirque.